490 060 visites 4 visiteurs

5ème journée, 1ère phase

Guy VIENNET pour la Pré-nationale B (équipe 1) :

Enchoucroûtement dans la bataille d'Alsace.

Nous partîmes pour Strasbourg à 6, la raquette entre les dents et les balles dans le sac.

La rencontre fût rude mais valeureuse car nous étions en déficit de plus de 700 points.

Le score sévère : 8/1 ne reflète pas la réalité de la soirée, heureusement Paul a sauvé l'honneur.

Sur les 34 sets joués, 15 se sont terminés à 2 pts dont 12 perdus....

3 belles également perdues à 8, 10 et 10 et 1 gagnée à 10.

Cette dure constatation doit nous interpeler, pourquoi perd t'on tant de sets serrés? (parce qu'on ne les gagne pas... dirait La Palice) jeunesse, manque d'expérience ..... mais cette analyse est insuffisante, nous devons y réfléchir et tenter, tous, d'y remédier.

Nos joueurs : Romain FOURNIER 1892, Romain PETIT 1848, Paul ROUSSELET 1691, Damien HARDY 1594.

Pour Strasbourg :  SULYAN 2139 numéroté 780, SPEKANDIO 1902, THYSSE 1867, MUNSTERMANN 1799.

Résumés des matches :

1 : Romain F / Spekandio même clt, match serré, mais perdu 3/1 (11, 11, 8 et 9).

2 : Damien / contre l'homme de munster…

Je pense que l'odeur l'incommoda et les 200 pts d'écart firent le reste 3/0 (9, 6, 12).

2 à 0, ça commence à sentir mauvais.....

3 : Romain P / Sulyan numéroté 780 :

Romain gagne le 1er set, perd le 2ème, mène 10-7 au 3ème et le perd 12/10, gagne facilement le 4ème et perd 11/8 au 5ème (11, 4, 10, 4, 8). Aie Aie Aie, nous pédalons dans la choucroûte... 3 à 0.

4 : Paul / Thysse : magnifique match de Paul qui ne se laisse pas enfermer dans la toile tissée par l'alsacien et qui gagne en 5 sets 13/11 (7, 5, 6, 6, 11). OUF 3/1, la pression alsacienne baisse.

5 : Damien / Spekandio Aurélien, appelé par les supporters l'Aurel. C'était donc la rencontre de LAUREL et HARDY.... Superbe résistance de Damien malgré les 300 pts d'écart qui perd 12/10 au 5ème (l0, 7, 6, 8, 10).

 4/1, le sort est contre nous.

6 : Romain F / Munstermann ( dit le fromager).

Romain s'incline 3/1 après avoir pris le 1er set, malgré les encouragements de sa soeur et du bauf qui habitent Strasbourg et étaient venus soutenir les dijonnais (8, 9, 6, 8).

5/1, le score commence à peser lourd, mais on espère encore.

7 : Romain P / Thysse : 2 sets à 0 pour Romain, mais il se met à filer un mauvais coton et perd les 2 suivants, et le 5ème à 10 (12, 8, 8, 10, 10).

 6/1, la 2ème victoire nous file entre les pattes.

8 : Paul / Sulyan le numéroté : joli match de Paul qui résiste bien, il méritait de prendre 1 set, mais perd 3/0. Les 450 pts d'écart sont trop grands (7, 12, 7).

7/1, dur, dur avant les 2 doubles.

Et pour finir , le moral n'y était plus, nous perdons les 2 doubles sur le même score 3/1.

En résumé, lourde défaite sur la feuille de match manuelle, illisible, faite par un juge arbitre alsacien et.... obsolète.... mais échec riche en espérance car nos jeunes joueurs méritaient un autre score tant les matches étaient serrés.

Bravo à nos adversaires qui étaient très sympas.

Bien que la pression et le stress bourrent, ça ne remplit pas l'estomac, aussi le pot d'après match fini, nous sommes allés diner au club mousse du superbe complexe sportif où nous étions (grand gymnase, terrain de volley, bowling, etc...) pizzas, flammeckuches.. avec une blonde d'Alsace bien fraîche et retour à Dijon où nous arrivons vers 1 heure du mat.

Puisque les relations sont bonnes avec la mairie, c'est peut-être l'occasion de lui demander un Club housse, mais je crains qu'elle ne nous donne qu'une housse de club d'occasion..

Merci YANN, notre chauffeur, coach et entraîneur pour ce voyage rapide à Strasbourg.

Alors que je ramenais PAUL à Velars, il me demanda si je n'étais pas déçu de leur prestation. Pas du tout, bien sûr, déçu du score, mais pas de leur jeu.

Ces jeunes joueurs pensaient amener avec eux un GRIGRI qui leur aurait porté chance, alors qu'ils n'avaient qu'un GUIGUI piètre supporter.

À la prochaine.